Rechercher
  • Yannick

Amélioration de la performance

Mis à jour : 2 janv. 2018

L'exemple théorique d'un coureur de marathon


En utilisant les données issues du résultat du test de performance (VMA = Vitesse Maximale Aérobie + SV1 = 1er Seuil Ventilatoire = seuil aérobie), nous allons pouvoir définir des zones d'entraînement individualisées.

Grâce à ces fourchettes de fréquence cardiaque et de vitesse, l'entraînement ciblé va agir sur 2 composantes principales :

  1. Augmenter le pourcentage de VMA utilisable en course

  2. Augmenter la VMA


En agissant sur ces 2 paramètres, les gains peuvent être significatifs (plus de 20%).



L’exemple théorique du marathon :

En sachant que SV1 varie de +- 65% de VMA pour les plus sédentaires jusqu’à 85% de VMA pour les plus entraînés, considérons qu’un coureur va performer sur marathon à une vitesse d’intensité juste au-dessus de son premier seuil ventilatoire (SV1 ou seuil aérobie) :

  • A. Un coureur non expérimenté, ayant une VMA de 15 km/h va courir un marathon en environ 3h55 (Vitesse théorique = 70-75% de 15km/h = 10,8km/h)

  • B. Un coureur ayant travaillé efficacement sur SV1, va l’augmenter et pourra donc courir plus vite et donc être capable de faire son marathon en environ 3h25 (Vitesse théorique = 80-85% de 15km/h = 12,3km/h)

  • C. Ce même coureur, entraînant sa VMA, peut par exemple l’augmenter jusqu’à 16,5km/h, ce qui donnerait une vitesse sur marathon d’environ 3h10 (Vitesse = 80-85% de 16,5km/h = 13,6km/h)

Nous voyons donc qu'avec une planification ciblée de plusieurs mois, grâce à des zones d'entraînement bien calibrées, nous allons pouvoir facilement gagner du temps de course, sans augmenter la charge d'entraînement.

235 vues
Contact

Tel: + 352 661 500 009

LEESCHTUNG : (bureau @ kineosteodusport.lu)

12 rue Jean Engling

1466 Luxembourg

info@fitby.lu

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2019 by Fitby sàrl

Nom *

Email *

Téléphone *

Sujet *

Message